Dahl

par Valérie Michaud

Le dahl est un plat traditionnel indien à base de lentilles et d’épices. Je l’affectionne tout particulièrement l’automne et l’hiver, de par toute la richesse des épices qui le compose.

C’est franchement le genre de recette qui aide à passer à travers n’importe quel automne et hiver québécois tellement c’est réchauffant et nourrissant! On sous estime beaucoup trop l’impact des épices sur notre bien-être général et sur notre corps : entre autre, elles contribuent tellement à la digestion! Et comme le dit si bien le dicton : Quand l’appétit va, tout va!

Pour le service, personnellement, j’aime le manger tel quel, avec une ou 2 c. à soupe de riz seulement, beaucoup de coriandre fraiche, et un soupçon de yogourt nature si l’envie est au rendez-vous! 🙂 Et la cerise sur le sundae : lorsque j’ai du labneh en réserve, c’est ce que j’utilise comme source laiteuse…c’est vraiment bon! Si vous êtes végane ou intolérant au produits laitiers, une crème de cajou ou de coco serait tout aussi délicieuse!

Je vous présente donc ma version coup de coeur en ce moment…je ne me lasse pas de cette recette! Le mélange d’épices y est juste à point! Et surtout, pas de panique si vous ne disposez pas de toutes les épices dans leur forme entière (cardamome, cumin, coriandre) : remplacez-les par des moulues, tout simplement!

Dahl

Portions : 4 – Temps : 30 minutes

Imprimer la recette

Ingrédients

1 tasse de lentilles corail sèches
1 tasse d’eau
400 ml de lait de coco (l’équivalent d’une canne)
1 oignon jaune, haché finement
2 gousse d’ail, émincées
1 c. à thé de curcuma en poudre
1/2 c. à thé de cannelle en poudre
1/2 c. à thé de graines de cardamome entières (sans l’écorce)
1 c. à thé de graines de coriandre entières
1 c. à thé de graines de cumin entières
1 c. à table de gingembre frais, râpé
1 pincée de cayenne
2 c. à table de ghee (ou huile de coco)
1 c. à thé de sirop d’érable
Sel et poivre au goût

Instructions

1. Dans un mortier ou un moulin à café, moudre les graines de cardamomes, cumin et coriandre.
2. Dans un chaudron, mélanger tous les ingrédients à l’exception de l’eau, du lait de coco et le sirop d’érable.
3. Chauffer le tout à feu moyen-doux pendant 2-3 minutes, en brassant régulièrement pour éviter que les épices ne collent ou brûlent.
4. Ajouter l’eau, le lait de coco et le sirop d’érable et porter à ébullition.
5. Cuire à couvert pendant 20-25 minutes à feu doux.
6. Servir avec riz, pain naan (ou autre bon pain régulier de votre choix!), coriandre fraîche, yogourt grec et quartier de lime.

Alternatives au yogourt (produits laitiers)

Pour remplacer le yogourt lors du service de ce plat, on peut opter pour de la crème de coco (que vous trouverez plus facilement dans les épiceries d’aliments naturels), ou encore de la crème de cajou. Cette dernière se réalise très facilement à la maison : 1- Faire tremper 1/2 à 1 tasse de cajous dans de l’eau fraîche pendant 4 heures (minimum). 2- Rincer abondamment. 3- Dans un Vitamix (ou autre mélangeur), combiner les cajous et sa part égale d’eau fraîche (1/2 ou 1 tasse…selon la quantité de cajous que vous avez utilisé au départ) avec une pincée de sel. Mixer jusqu’à consistance lisse….et le tour est joué!

ARTICLES SIMILAIRES

ketchup maison

ketchup maison

Un ketchup maison! C'est tellement bon et simple à réaliser! Mais surtout, on sait ce qu'il y a dedans comme ingrédients! 😉 Ça fait des années que je fais mon ketchup maison. J'ai débuté avec la recette qui figure dans le livre Révolution fermentation (voir encadré...

Velouté d’asperges

Velouté d’asperges

Des asperges, on en veut lorsque la saison bat son plein, ici, au Québec!:) Mais s'il advenait un moment, durant cette courte période, où vous (ou quelqu'un dans la maisonnée) vous lassez de ce beau légume saisonnier, n'hésitez pas à le cuisiner en potage! Tout à fait...

Salade haricot de lima, pleurote & poivron rouge

Salade haricot de lima, pleurote & poivron rouge

Voici une belle et bonne recette à réaliser en saison estivale, alors que la livèche bat son plein! Elle peut servir d'entrée ou de plat principal, et elle se conserve bien quelques jours au réfrigérateur, mais les feuilles de livèche auront perdues leur croquant et...