Miel au thym

par Valérie Michaud

Pensez-vous au thym quand vous êtes malade, que vous avez une infection quelconque?

Si oui, vous êtes sur une bonne piste…et sinon, et bien c’est le temps d’intégrer cette précieuse aromate à votre pharmacie! (et dans votre assiette également tant qu’à y être!)

L’automne est le bon moment pour se préparer un miel au thym, car c’est à cette période que nos bons fermiers en ont de beaux bouquets à nous vendre!

C’est un miel aromatisé et infusé qui pourra servir autant pour l’aspect culinaire que pour le volet médicinal (Voir l’encadré au bas de la publication pour les propriétés du thym). Autrement dit : pas obligé d’être malade pour l’utiliser!

Côté culinaire, n’hésitez pas à l’utiliser dans une sauce à salade ou une vinaigrette. Ou encore, dans cette recette de lentilles françaises & morilles, je propose d’utiliser des branches de thym, trempées dans le miel ou non. Mais très sincèrement…c’est divinement bon le petit goût de miel dans cette sauce! Il faut juste s’assurer de bien égoutter le thym….sinon votre sauce sera trop sucrée!

Miel au thym

Temps : 5 minutes

Imprimer la recette

Ingrédients

Branches ou bouquets de thym
Miel

Instructions

1. Remplir un pot masson de la grosseur souhaité (125 ml, 250 ml, 500 ml) de branches de thym et couvrir le tout de miel (vous pourriez réaliser cette recette avec du vinaigre de cidre de pommes si vous préférez).

2. Mettre le couvercle et garder le tout sur le comptoir pendant au moins 10 jours avant de consommer. Aucunement besoin de filtrer par la suite…et ça reste sur le comptoir!

Propriétés du thym

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le thym agit principalement sur le méridien du Poumon, lorsqu’il y a attaque externe (vent et chaleur). En bon français, on prends du thym sous formes thérapeutique & médicinale quand on en a besoin, quand qu’on est malade! Cela dit, on parle de doses thérapeutiques ici….alors svp, continuer de cuisiner le thym pour le simple plaisir gustatif (mais aussi pour vos poumons & votre immunité!)

Quand l’utiliser de façon médicinale? Lors de toux, mal de gorge, rhinite, sinusite, otite, bronchite, mais également en cas de cystite, intoxications alimentaires passagères, parasites intestinaux & vers.

Plusieurs cuillerées de miel par jour sont alors recommandé chez l’adulte (dans de l’eau, du lait chaud). Évitez par contre en cas de grossesse et ne pas prendre sur plus de 3 semaines. Si vous avez une toux sèche et irritante, svp, portez attention à ce que ça n’assèche pas ou n’irrite pas davantage votre condition.

Les plantes sont de magnifiques alliées, mais le cas par cas s’applique dans tout! 😉 Restez simplement à l’affût….votre corps vous le dira!

ARTICLES SIMILAIRES

Boules d’énergie abricots & amande

Boules d’énergie abricots & amande

Voici mes petites douceurs préférées, particulièrement en plein mois de janvier et février! Leurs richesses en vitamine A et C (provenant principalement de l'abricot séché), sans compter tous les minéraux qu'elles contiennent (beurre d'amande, fruits séchés, graines...

Lacto clémentines & carottes

Lacto clémentines & carottes

J'ai toujours été une grande fan des fermentations, et ce, depuis que j'en ai fait la découverte officielle via une amie, quelque part en 2011-2012. Kombucha et légumes lacto-fermentés sont alors devenus mes plus grands amis pendant les années qui ont suivies! Et ils...

Ma soupe aux pois cassés

Ma soupe aux pois cassés

J'adore cette soupe hivernale! Avec un peu de jambon (ou avec de la pancetta, c'est délicieux également!), ça donne définitivement de la soutenance et du corps à ce repas! Et si votre viande est déjà fumée, vous pouvez omettre la fumée liquide...ou pas! Selon la...