Potage cresson & poireau

par Valérie Michaud

Ce potage est exquis! Vert, velouté, rafraichissant et piquant à la fois…il a tout pour plaire, quelque soit la saison!

Et son grand avantage : il se fait en un rien de temps! Le plus long sera de nettoyer et couper votre poireau s’il est frais! 😉

Et si vous n’aimez pas trop l’effet piquant, allez-y avec seulement 1/8 de c. à thé de poivre….ça atténuera juste bien cette saveur!

Servir avec un du bon pain frais, fromage, humus, et pourquoi pas, une bonne tranche de pain costaud! 😉

Potage cresson & poireau

Portions : 6 – Temps : 35 minutes

Imprimer la recette

Ingrédients

4 tasses de cresson
3 tasses de poireau émincé (environ 1 poireau, le vert et le blanc)
1 tasse de petits pois surgelés
4 tasses d’eau
1 c. à table de basilic séché
1/4 c. à thé de poivre moulu
1 c. à table de sel de mer
1 tasse de tofu-soyeux (j’ai utilisé le Mori-Nu)

Instructions

1. Mettre tous les ingrédients, sauf le tofu soyeux, dans un chaudron.
2. Porter à ébullition et cuire à feu doux pendant 20-25 minutes.
3. Ajouter le tofu soyeux et passer au pied-mélangeur, au Vitamix, ou avec tout autre appareil de type blender.
4. Servir ou réfrigérer : se conserve 5 jours au réfrigérateur.

La saveur piquante, selon la médecine traditionnelle chinoise

Le poireau, le cresson, le poivre et le basilic sont 4 ingrédients dans cette recette qui sont dotée d’une saveur piquante.

En médecine traditionnelle chinoise, cette saveur est reliée à la saison de l’automne et aux méridiens du Poumon et du Gros intestin. Elle est régulatrice, elle permet de nourrir le Poumon et la peau.

De plus, elle favorise l’extériorisation, car elle amène l’énergie et les Liquides vers la surface du corps (la peau). Elle provoque transpiration, permet d’éliminer le froid et apporte une sensation de chaleur.

La saveur piquante est également dispersante car elle fait circuler l’Énergie, les Liquides et le Sang, et par conséquent les humeurs.

Elle ne doit toutefois pas être en excès dans votre assiette, car elle léserait le Poumon en dispersant trop l’Énergie. Éviter ou prendre de façon modérée en cas de fatigue, d’épuisement des Liquides et de transpiration abondante, et privilégier la saveur compensatrice du Poumon : l’amer.

Source : Laboratoires Bimont

ARTICLES SIMILAIRES

Salade d’agrumes apaisante

Salade d’agrumes apaisante

Ce trio d’agrumes est tout simplement DÉLICIEUX! À l'hiver et au printemps, lorsque les agrumes se font généreux en épicerie, je ne rate pas l'occasion de concocter cette recette souvent. L’hydrolat (ou eau) de fleurs d’oranger, combiné au mélange des cinq épices...

Pudding chia pomme, cajou & camomille

Pudding chia pomme, cajou & camomille

Cuisiner la camomille...disons que ce n'est pas un réflexe pour la majorité d'entre nous, n'est-ce pas? Pourtant, on gagnerait à utiliser davantage les fleurs et les plantes dans nos plats, que ce soit en infusion, sous forme d'hydrolat, en décoction, en poudre,...

Frittata aux poireaux

Frittata aux poireaux

Voici le genre de recette que j'adore : simple, rapide, peu d'ingrédients, et qui se réchauffe en un rien de temps pour une utilisation ultérieure (voir encadré plus bas pour des idées avec les restes). Et l'utilisation des herbes salées ajoute vraiment une touche...