Beurre de coco

par Valérie Michaud

Faire son propre beurre de coco, c’est franchement facile et tellement plus économique (et écologique)!!!

Mais bon, ça demande d’avoir un robot culinaire et un peu de temps.

Et vous aller me demander qu’est-ce qu’on fait avec du beurre de coco dans son armoire??? Et bien c’est un beurre qui remplacera à coup sûr votre canne de lait de coco dans n’importe quel recette de curry, dahl, potage, etc…

Je calcule en moyenne 1 à 3 c. à soupe de beurre de coco + 400 ml eau en remplacement d’une canne de lait de coco, dépendamment de l’onctuosité désirée.

Pour les recettes demandant la partie solide et crémeuse d’une canne de lait de coco (pour faire de la crème de coco fouettée par exemple), je ne miserais pas sur ce beurre…le résultat escompté risque de ne pas être au rendez-vous! 😉

Même chose, si on vous demande du lait de coco pour faire un lait au chocolat chaud, je ne miserais pas sur ce beurre de coco maison, car votre lait risquerait d’avoir de petits grumeaux qui ne plairont pas à tous! 😉

Par contre, si vous êtes allergiques aux arachides/noix, le beurre de coco est magnifique en remplacement des beurres de cajous ou d’amandes par exemple. Donc parfait dans des recettes de barres tendres, de boules d’énergie ou de granola! (Et c’est tellement bon!!!)

Beurre de coco

Rendement : Environ 2 tasses – Temps : 15 minutes

Imprimer la recette

Ingrédients

4 à 5 tasses de noix de coco râpée, non sucrée

Instructions

1. Mettre la noix de coco dans le récipient du robot culinaire.
2. À coup de 30 secondes à la fois, faire marcher votre robot à vitesse maximale. Il est important d’arrêter aux 30 secondes environ pour ne pas faire surchauffer votre machine (à moins que vous n’ayez un robot de qualité ultra professionnel!), mais également, j’ai lu dans une publication que ça pourrait finir par faire cuire ou chauffer la noix de coco, et on ne désir pas cela non plus!
3. Répéter une bonne dizaine de fois (ou plus si nécessaire!) et racler les rebords de votre robot régulièrement.
4. Votre noix de coco deviendra comme un beurre crémeux : il sera alors prêt! Transférer dans un pot masson, et conserver à température ambiante, à l’abri de la lumière.

La conservation de votre beurre de coco maison

Selon la température ambiante, votre beurre de coco risque de se figer éventuellement (surtout en hiver au Québec…mais en fait, à part l’été où il fait plus de 25 Celsius et +  par moment dans une maison, le beurre de coco sera plus solide que crémeux).

Bref, pas d’inquiétude à avoir! Lorsque vous aurez besoin d’en cuisiner une certaine quantité, en défaire des morceaux à même votre pot avec un couteau ou une cuillère, et faire fondre le tout au bain-marie. Pour faire une recette de granola par exemple, il est bien que le beurre de coco soit crémeux pour bien le mélanger aux autres ingrédients et qu’on le retrouve uniformément dans la recette.

Cette étape est par contre non nécessaire si vous en avez besoin pour un curry ou un potage par exemple : prenez la quantité approximative nécessaire de beurre de coco dans votre pot et ajoutez-là à votre recette encore bien fumante. Brassez le tout et en quelques instants, le beurre sera entièrement dissout et bien intégré à votre recette!

ARTICLES SIMILAIRES

Lentilles françaises & morilles en sauce blanche

Lentilles françaises & morilles en sauce blanche

Succulente et rapide, cette recette vous plaira à coup sûr si vous appréciez les lentilles, les morilles et les p'tites sauces crémeuses (mais sans produits laitiers!)! Et svp, n'hésitez pas à essayer cette recette avec toute autre variété de champignons si vous ne...

Salade de chou ensoleillée

Salade de chou ensoleillée

Une salade de chou inspiré de K pour Katrine que je fais et refais depuis des années! Coup de coeur total pour moi! Et je ne me gêne pas pour ajuster les ingrédients selon mes envies et besoins du moment : basilic au lieu de roquette (délicieux!), plus de mayonnaise...

Pudding chia aux épices

Pudding chia aux épices

Je ne sais pas vous, mais pour moi, pudding chia = dessert, collation ou déjeuner de printemps ou d'été. Mais pas cette fois-ci! 🙂 J'ai concocté la recette qui donne définitivement envie d'en consommer en automne comme en hiver! Certes, elle est peut-être un peu plus...